LEXIQUE DE LA PEINTURE

imprimer cette page

A B C D E F G H I J K L M N
O
P Q R S T U V W X Y Z

A

Apprêt
Couche de matière d'une épaisseur variable, appliquée uniformément sur un support destiné à être peint (bois ou toile). Cette couche préparatoire permet de dissimuler les irrégularités du support. Elle peut être blanche ou colorée, lisse ou granuleuse.

Aquarelle
Peinture à l'eau additionnée de gomme arabique, plus transparente que la gouache. L'aquarelle est appliquée sur un support de papier ou de carton.

Asphalte
Pigment brun, sombre et transparent, utilisé surtout à la fin du XVIIIe et au XIXe siècle. L'asphalte ou bitume ne sèche jamais. Il est souvent la cause d'une altération picturale.

B

Baroque
Vient du portugais Barocco, qui qualifie une perle irrégulière. Le baroque désigne un art aux formes exhubérantes et mouvementées.

Blanc de plomb
Pigment blanc, composé de carbonate de plomb. Il est aussi appelé "blanc de céruse". Son utilisisation est interdite depuis le milieu du XIXe siècle, à cause de sa toxicité.

Blanc de zinc
Utilisé à partir de 1840. Le blanc de zinc n'est pas coûteux, et ne jaunit pas comme le blanc de plomb.

Bol rouge
Argile naturelle, utilisée comme préparation de base pour la dorure à la feuille. On l'appelle aussi le "bol d'Arménie".

C

Carborundum
Technique qui consiste en résines ajoutées en relief sur la plaque matrice, traditionnellement travaillée en creux - ici, c'est la feuille qui se creuse, acquiert un relief. Le support peut être du papier journal, couvert de caractères.

Châssis
Cadre de bois sur lequel est tendue et fixée la toile à peindre.

Chevalet
Assemblage de pièces de menuiserie, qui servent de support à un tableau en cours d'exécution.

Clair-obscur
Utilisation de la lumière diffuse sur un fond sombre. Le clair-obscur joue surtout sur les contrastes.

Classicisme
Vient du latin classicus, qui signifie "première classe". Le classicisme est la doctrine des artistes qui trouvent leurs sources d'inspiration dans l'Antiquité gréco-romaine. Il désigne un art équilibré et construit.

Composition
Organisation d'une scène représentée sur la toile. Ce sont les lignes de composition qui donnent la structure du tableau.

Couche picturale
Couche située entre la préparation et le vernis. Elle comprend, en général, l'esquisse, le premier modelé, la couche intermédiaire colorée, et le modelé final.

Couleurs primaires et secondaires
Les couleurs primaires sont à la base de toutes les autres. Il en existe trois : le rouge, le jaune et le bleu.
Les couleurs secondaires résultent d'un mélange de deux couleurs primaires. Ainsi le vert est complémentaire du rouge, et l'orange est complémentaire du bleu.

Couleurs pures
Les couleurs pures sont posées sur la toile sans mélange. Elles sont utilisées telles qu'elles sortent du tube ou du pot de peinture.

Croquis
Dessin préparatoire qui n'indique que les traits essentiels. Le croquis précède l'étude et l'esquisse. Il est réalisé au crayon, à la plume ou à la couleur.

D

Dégradé
Affaiblissement progressif de l'intensité lumineuse d'une couleur. Le dégradé fait passer une couleur par tous les degrés de valeur.

Détrempe
Technique picturale dans laquelle les couleurs sont broyées à l'eau, puis délayées au moment de peindre avec un liant (colle de peau tiède, huile émulsionnée, gomme, cire, miel).

E

Enduit
Couche destinée à isoler le support de la couche picturale. Pour la peinture murale, on utilise comme enduit le mortier, le plâtre ou la chaux. Pour la fresque, on utilise la chaux ou le sable. Pour le bois, on appelle l'enduit "préparation".

Esquisse
Première étape d'une oeuvre indiquant son sujet d'ensemble et les parties principales. Une esquisse peut être dessinée à la plume ou au crayon, ou encore peinte sur une toile.

Esthétique
Science du beau dans l'art, conception particulière de ce qui est beau.

Etude
Dessin ou peinture qui n'est pas traité comme un tableau définitif. L'étude est exécutée juste avant l'oeuvre proprement dite. En général, le peintre étudie plus en détails certains éléments de sa composition (études d'anatomie, de groupes, de draperies...).

F

Facture
Manière de peindre caractéristique de chaque artiste.

Flochetage
Technique qui implique l'utilisation de couleurs pures, non estompées ou mélangées.

Fresque
Technique de peinture murale, sur une préparation à base de plâtre.

Frottis
Couche de peinture dense, mais peu épaisse, appliquée de façon irrégulière et rapide. Le frottis laisse souvent transparaître le grain de la toile, ou le dessin préparatoire sous-jacent.

Fusain
Charbon de bois, obtenu à partir de l'arbre du même nom. En général, le fusain sert à dessiner les esquisses préparatoires.

G

Glacis
Couche de vernis ou de peinture légère et transparente. Le glacis est appliqué à la fin, pour modifier la coloration du fond et pour obtenir profondeur et transparence.

Gomme arabique
Gomme provenant de l'accacia. La gomme arabique sert à lier l'aquarelle, la gouache et le pastel.

Gouache
Peinture à l'eau, dont les pigments sont liés à la gomme. La gouache diffère de l'aquarelle par l'opacité des couleurs. Elle permet de les superposer facilement.

H

Huile (peinture)
Peinture constituée de couleurs broyées et agglutinées avec de l'huile siccative (qui sèche facilement), et véhiculées grâce à une essence volatile. La peinture à l'huile est utilisable sur n'importe quel support préalablement enduit. Il faut compter un an pour le séchage.

I

Iconologie ou Iconographie
Vient du grec eikon : "image", logos : "science", et graphein : "écrire". C'est l'étude de la signification des images.

J

Jus
Couleur délayée que l'on pose uniformément lorsque l'on ébauche un tableau.

L

Lavis
Manière d'exécuter ou de colorier un dessin avec de l'encre de Chine ou toute autre couleur délayée dans de l'eau.

M

Marouflage
Le marouflage consiste à faire adhérer, à l'aide d'une colle très forte, un support pictural très mince et souple sur un autre support, le plus souvent rigide.

Matière picturale
Est généralement composée d'une préparation et d'une couche picturale proprement dite.

Modelé
Procédé qui consiste à imiter les trois dimensions sur une surface plane.

Mythologie
Vient du grec mythos : "fable", et logos : "science". C'est l'histoire fabuleuse des dieux et des héros de l'antiquité.

N

Néo-classicisme
Tendance artistique et littéraire, inspirée de l'antiquité classique. Le néo-classicisme est caractéristique de la fin du XVIIIe siècle et du début du XIXe siècle.

P

Palette

  1. Ce mot possède deux sens. Cela peut être une plaque ronde, ovale ou rectangulaire, percée d'un trou pour laisser passer le pouce, sur laquelle le peintre dispose et mélange ses couleurs.

  2. C'est aussi la gamme de tons ou de coloris employée par un peintre.

Pastel
Crayon de couleur en bâtonnet. Le pastel est fait de couleurs pulvérisées et de terre blanche broyée, malaxées sous forme de pâte avec de la colle ou de la gomme arabique. Le terme désigne aussi le dessin réalisé avec des crayons de pastel.

Patine
Résultat d'une lente évolution naturelle de la matière picturale, qui se traduit par un léger assombrissement des tons. La patine est produite par l'oxydation des liants à base d'huile, et par celle du vernis original. Il ne faut pas confondre la patine avec le jaunissement des vernis.

Pigment
Substance à la base d'une couleur. D'origine organique (terre), inorganique (minéral), ou chimique, le pigment doit être mélangé à un liquide pour être utilisé en peinture.

Préparation
Une préparation est dite "grasse" quand elle est faite à base d'huile et d'un pigment gras broyé. Elle est dite "maigre" quand eslle est à base de plâtre, de craie ou de calcium, lié par une colle animale ou végétale. Une préparation mixte est une préparation maigre, recouverte d'une préparation grasse.

R

Reflet
Couleur qui rejaillit sur les couleurs environnantes.

Repeint
Modification d'une composition, faite par une main différente de celle de l'auteur.

Repentir
Modification d'une composition, lors de l'exécution d'un tableau, fait par l'auteur lui-même.

Rococo
Style né à l'époque de Louis XV, appelé également "style rocaille". Le rococo est caractérisé par une fantaisie inspirée des lignes contournées de coquillages ou de rochers.

Romantisme
Mouvement artsitique et littéraire, datant de la fin du XVIIIe siècle. Le romantisme est né en réaction contre le néo-classicisme. Il est caractérisé par l'évocation du rêve ou l'exotisme du passé, et exalte l'individu.

S

Sanguine
Variété d'oxyde ferrique, appelé "hématie", qui se présente sous forme de poudre, de bâtonnet ou de plaque, en plusieurs nuances de rouge. La sanguine est aussi une technique de dessin sur un support de papier, utilisant le matériau du même nom.

Sépia
Matière colorante dont on se sert pour le dessin au lavis.

Sinope
Ocre légèrement rouge, provenant d'Asie mineure, plus précisément de la mer Noire. La sinope sert à exécuter les dessins dits "sinopia".

Support
Elément matériel sur lequel repose la couche picturale. Les supports les plus utilisés sont le bois et la toile.

T

Tableau
Un tableau est constitué de trois éléments essentiels :

Teinte
Nuance d'une couleur obtenue par mélange de plusieurs couleurs. Le terme désigne aussi la diversité des nuances d'une même couleur. On parle, par exemple, d'une gamme de bleu : cobalt, Prusse, outremer...

Tempera
Mélange de pigments et de liants. La tempera est un procédé de peinture à la détrempe, dans laquelle le liant est une émulsion contenant des substances aqueuses, par exemple le jaune ou le blanc d'oeuf.

Terre de Sienne
Pigment ocre provenant de la ville de Sienne, en Italie, où il était fabriqué.

Terre de sienne brûlée
Pigment grillé qui donne une couleur brun-rougeâtre.

Toile
Tissu de fil de lin, de coton ou de chanvre, utilisé comme support pictural.

Ton
Valeur d'une teinte. C'est le degré d'intensité d'un coloris, allant du plus foncé au plus clair. On parle de tons "clairs" et "sombres".

Touche
Manière dont la couleur est posée.

V

Valeur
La valeur d'un ton désigne son degré d'intensité par rapport à la lumière et à l'ombre. On parle aussi de son degré de chaleur et de froid.

Verdaccio
Matière utilisée par les peintres "a tempera", pour peindre surtout les chairs. Le verdaccio est obtenu par un mélange de terre de Sienne brûlée, d'ocre, de noir de charbon, de craie et de terre d'ombre verdâtre.

Vernis
Obtenu en dissolvant une résine naturelle ou synthétique dans un diluant volatil. C'est la couche de finition d'une peinture. Le vernis protège la matière picturale du milieu ambiant.

Vernissage

  1. Opération consistant à étendre une couche de vernis protecteur sur la couche picturale.
  2. Réception donnée la veille d'une exposition. Autrefois, c'était le jour où les artistes mettaient la dernière couche de vernis sur leur tableau.

imprimer cette page


retour en haut de la page . sommaire général du site