Martine AMSILI

COURS ET ATELIERS
D'ART DRAMATIQUE

LA TECHNIQUE DU JEU VERBAL
FORMATION DU COMÉDIEN

STAGE INTENSIF
DU 9 AU 27 OCTOBRE

ANIMÉ PAR MARTINE AMSILI
POSSIBILITÉ PRISE EN CHARGE AFDAS

THÉÂTRE LES DÉCHARGEURS

POSSIBILITÉ PRISE EN CHARGE PAR L'AFDAS :

Martine Amsili vous attend au théâtre Les Déchargeurs afin de faire votre connaissance pour les admissions 2006/2007. Vous pouvez venir me rencontrer (sur rendez-vous)

Parce que l'écriture détient le miracle de la parole, la base de mon enseignement est de permettre aux comédiens de s'approprier les figures du langage afin d'atteindre la Technique du jeu verbal. De déchiffrer toutes les difficultés de la lecture dès la lecture, de prendre conscience de la substance des mots et de la clarté d'un texte, de se familiariser aux différentes formes d'écriture, de la syntaxe gravée dans l'émotion de l'auteur afin d'en saisir la peinture, d'en éprouver le caractère et d'introduire l'interprète dans un univers n'appartenant qu'à une seule vie. Contrôler sa respiration, parfaire sa diction, maîtriser ses attaques, projeter sa voix, maintenir son médium, soutenir ses finales en suivant inéluctablement le lyrisme du littérateur, tout cela fait partie du métier du comédien !

Un texte est une véritable partition de musique.

L'interprète doit suivre inéluctablement sans fausse note la mélodie que nous joue le poète comme si c'était son dernier rôle, comme si son souffle devenait la respiration de son ultime interprétation. À l'instar d'un virtuose, son instrument (voix) doit s'inscrire dans l'espace. Dans l'éclosion de la pensée, la parole proférée doit nous parvenir claire, harmonieuse, intense et vivante. La trajectoire verbale s'enorgueillit toujours d'inflexions, de ponctuation, de rythme, d'harmonie et de style.

-Technique, pratique du langage, diction, respiration.
-Trajectoire verbale, inscription dans l'espace, l'aisance, la gestuelle.
-Les attaques,
-La projection,
-Le phrasé,
-L'Esthétique, le médium,
-La ponctuation,
-Les inflexions,
-Les rejets,
-Les silences,
-Les pauses,
-Les Finales…


Ces ateliers me permettent de découvrir des talents afin de les faire débuter à Paris. La Collection d'Harold Pinter au théâtre Les Déchargeurs en 2004. La Mère confidente de Marivaux au théâtre du Nord-Ouest en 2005, Chez Ninon de Lenclos en cours de production, l'Épistolière en cours d'écriture.

Pour me rencontrer : Martine Amsili
01 40 71 04 46
06 12 38 07 84
Mail :
martineamsili@yahoo.fr
Site :
www.formationducomedien.com
Théâtre Les Déchargeurs :
3 rue des Déchargeurs Paris 1er M° Chatelet

nouveau site Internet :
www.formationducomedien.com

Mon enseignement repose sur la technique
Les qualités requises des élèves / Lieu et horaires
Lettre aux comédiens


Martine AMSILI

Mon enseignement repose sur la technique

- Mécanisme de la diction
sur les textes classiques et contemporains

- Respiration, façon de se mouvoir,
aisance sur scène, maintien, style, mémoire en trois phases

- Comprendre un texte, construire un personnage,
l'interpréter et le restituer dans la pensée de l'auteur
est le travail le plus indispensable

- Travailler sa voix, réveiller sa mémoire, améliorer son écoute

- Découverte des auteurs à travers des biographies

- Découverte des différentes formes d'écriture

- Travail sur l'art épistolaire


Martine AMSILI

Les élèves doivent être dotés des qualités suivantes :

- Le goût pour la littérature
- La régularité du travail
- La constance
- La ponctualité !!!

Votre talent commence ici !

Ces qualités sont indispensables mais non déterminantes, certains pourront se révéler alors que d'autres prendront conscience de la difficulté de l'art théâtral. Les élèves avancés seront admis après audition, les débutants après lecture.

Les auditions ont démarré pour la saison 2005/2006 :

Tous les samedis à 9h30 au
Théâtre Les Déchargeurs
3 rue des Déchargeurs Paris 1er métro Chatelet

Ces ateliers me permettent de découvrir des talents et de les faire débuter sur des cènes parisiennes, à l’affiche dès le 11 janvier 2005 : La Collection de Harold Pinter, en cours la Mère confidente de Marivaux au théâtre du Nord-Ouest au mois de juillet.

Martine Amsili :
01 40 71 04 46 / 06 12 38 07 84
martineamsili@yahoo.fr


Lettre aux comédiens

Comme vous le savez l'œuvre dans la vie d’un auteur est importante, elle dénote de tout ce qui habille l’esprit, de tout ce qui revêt la mémoire et l’expérience vécue. Elle n’est jamais la raison en elle même mais la raison d’être et d’exister comme une nécessité à ne pas disparaître. Je vous dirais ici que l’existence d’un littérateur poursuit une quête spirituelle.

Nous autres comédiens devons suivre cette pensée et nous abreuver à ces grands écrivains qui dans des temps passés ou présents, sous le poids du savoir, des rêves et des larmes comme une invitation à d’autres vies salutaires se présentent à nous comme nos maîtres. La lecture pour un comédien est plus que nécessaire, elle est inéluctable. Cette grande Dame anoblit les cœurs en faillite. La pauvreté n’a pas de place au Cénacle des Mots. La lecture nous ressource et nous donne la nourriture indispensable pour aimer et nous atteler à ce métier. Nous pouvons y puiser tout ce que le théâtre seul est en droit de nous demander : la richesse des mots, l’ivresse d’un moment, le songe, l’humour, l’aristocratie des cœurs éprouvés par tant de grâces, la faiblesse des sentiments et la force de l’amour, l’histoire tout simplement : la merveilleuse aventure humaine où  “ l’inflexion des voix chères ne se sont certes jamais tues”.

Votre interprétation en sera plus inventive, plus habitée, mieux comprise. Je vous invite à lire et à relire les auteurs ainsi que les biographies que j’ai écrites pour vous, en pensant à vous, à vous tous qui me donnez encore plus de raisons d’aimer le théâtre, à vous qui me faites sourire et rêver parfois quand vous vous envolez là où les raconteurs d’histoires du haut de leur ciel vous espèrent à chaque instant, au détour d’une phrase, sur le chemin d’un moment fatidique, dans la difficulté d’une note mal comprise ou d’une respiration étouffée. A tous ces auteurs qui ne vous connaissent pas tout à fait, je leur dis qu’ils ont bien de la chance d’avoir pour interprètes des comédiens aussi passionnés que vous.

Martine Amsili
mai 2004

Martine AMSILI

Pour me rencontrer :

Martine Amsili :
01 40 71 04 46 / 06 12 38 07 84
martineamsili@yahoo.fr

www.formationducomedien.com

La Mère confidente de Marivaux
au Théâtre du Nord-Ouest jusqu'en décembre 2005

imprimer cette page