19e NUIT DES MOLIÈRES

19e NUIT DES MOLIÈRES

Le Palmarès [ retour ]

MEILLEUR COMÉDIEN
Michel Bouquet
dans "Le Roi se meurt"

MEILLEURE COMÉDIENNE
Christine Murillo
dans "Dis à ma fille que je pars en voyage"

MEILLEUR SECOND RÔLE MASCULIN
Maurice Chevit
dans "Brooklyn Boy"

MEILLEUR SECOND RÔLE FÉMININ
Norah Krief
dans "Hedda Gabler"

MEILLEURE ADAPTATEUR D'UNE PIÈCE ÉTRANGÈRE
Séverine Magois
pour "La version de Browning"

MEILLEUR AUTEUR FRANCOPHONE VIVANT
Wajdi Mouawad
pour "Littoral"

MEILLEUR METTEUR EN SCÈNE
Didier Bezace
pour "La version de Browning"

MEILLEURE RÉVÉLATION THÉÂTRALE
Emmanuelle Bougerol
dans "Les muses orphelines"
Micha Lescot dans "Musée haut, musée bas"

MEILLEUR SPECTACLE DU THÉÂTRE PUBLIC
"Le dernier Caravansérail
(Odyssées)"

MEILLEUR SPECTACLE DU THÉÂTRE PRIVÉ
"Le Roi se meurt"
au
Théâtre Hébertot

MEILLEUR SPECTACLE INATTENDU
"Camille C."
de Jonathan Kerr

MEILLEUR DÉCORATEUR / SCÉNOGRAPHE
Serge Nicolai
, Duccio Bellugi-Vannuccini
et Guy-Claude François
pour "Le dernier Caravansérail (Odyssées)"

MEILLEUR CRÉATEUR DE COSTUMES
Alain Chambon
pour "Le Menteur"

MEILLEUR CRÉATEUR DE LUMIÈRES
André Diot
pour "Le jugement dernier"

MEILLEUR CRÉATEUR DE MUSIQUE DE SCÈNE
Jean-Jacques Lemètre

pour "Le dernier Caravansérail (Odyssées)"

MEILLEURE COMPAGNIE
"Théâtre du Soleil"
pour "Le dernier Caravansérail (Odyssées)"

19e NUIT DES MOLIÈRES

19e NUIT DES MOLIÈRES

Les grands vainqueurs [ retour ]

"Le roi se meurt" et son comédien Michel Bouquet, ainsi que "Le dernier Caravansérail (Odyssées)" au Théâtre du Soleil, ont été les grands gagnants de la XIXe cérémonie des Molières qui a eu lieu lundi soir au Théâtre Mogador à Paris.

"Dis à ma fille que je pars en voyage" et "La version de Browning" ont également figuré parmi les pièces récompensées durant cette cérémonie qui s'est déroulée dans un climat plus serein que l'édition 2004, victime d'une grosse perturbation pour cause de grève des intermittents du spectacle.

Quant aux grands favoris, "Amadeus" joué par le duo Jean Piat-Laurent Deutsch et cité à huit reprises, ainsi que "La Locandiera" et "Musée haut, musée bas" avec chacune six nominations, ils sont repartis sans aucune statuette.

La troupe d'Ariane Mnouchkine a récolté quatre Molière dont ceux du "Meilleur spectacle de théâtre public", de la "Meilleure compagnie", du "Meilleur créateur de musique de scène" et "Meilleur décorateur-scénographe".

Mis en scène par Georges Werler au Théâtre Hébertot, "Le roi se meurt" a été récompensé du Molière du "Meilleur spectacle du théâtre privé", et du Molière du "Meilleur comédien", décerné à Michel Bouquet.

L'arrivée du comédien sur les planches du Théatre Mogador pour recevoir son prix a été salué par une ovation debout qui a duré plusieurs minutes. "Tous les soirs, nous essayons d'être avec Eugène (Ionesco)", a déclaré Michel Bouquet en évoquant le travail sur les planches. "Merci à vous de bien vouloir de le regarder et de l'apprécier. Merci", a-t-il ajouté, en toute sobriété.

Le comédien âgé de 79 ans a reçu un premier Molière du "Meilleur comédien" en 1998 pour sa performance dans "Les Côtelettes".

La pièce de Denise Chalem, "Dis à ma fille que je pars en voyage", a pour sa part obtenu deux trophées, celui du "Meilleur spectacle de création française" et celui de la "Meilleure comédienne" décerné à Christine Murillo.

Le Molière du "Meilleur metteur en scène" a été decerné à Didier Bezace pour "La version de Browning", pièce également primée dans la catégorie "Meilleure Adaptation d'une pièce étrangère".

Placée sous la houlette d'un nouveau metteur en scène, Serge Moati et coprésentée par William Leymergie et Laurent Ruquier, la cérémonie des Molières avait subi quelques rénovations cette année, avec notamment la création de nouvelles catégories et une réforme attendue par la profession: l'extension de 2.500 à 6.600 du nombre des votants issus de l'Association professionnelle et artistique du théâtre (APAT).

Une volonté qui n'a pas échappé à Maurice Chevit, Molière 2005 de "Meilleur comédien dans un second rôle". "Je suis très content que vous ayez augmenté le nombre des votants mais ce qu'il faudrait que vous arriviez à faire, c'est de permettre à ceux qui votent de voir les nombreux spectacles que l'on leur propose", a-t-il observé, sous les rires et les applaudissements nourris du public.

Les intermittents du spectacle ont également fait entendre leurs voix sous la forme de deux déclarations adressées par Jean-Paul Faré et Guy Bedos au ministre de la Culture, Renaud Donnedieu de Vabres, présent dans la salle. "Il faut renégocier ce protocole sans tarder", a lancé Jean-Paul Faré. "Vous êtes notre ministre de tutelle : vous devez choisir votre camp." De son côté, Guy Bedos a souligné que le ministère de la Culture avait promis d'évoquer la question des intermittents à la rentrée 2005, après la saison des festivals.

"Il ne faudrait pas prendre les gens du spectacle pour des cons; ils savent", a déclaré l'humoriste. "Vous êtes beaucoup plus malin que votre prédécesseur mais trop malin." Micro à la main, le ministre a assuré qu'il y aura un "système équitable" au 1er janvier 2006", assurant qu'il saisirait les partenaires sociaux "pour que la discussion se rouvre".

19e NUIT DES MOLIÈRES

19e NUIT DES MOLIÈRES

Les nominations [ retour ]

MEILLEUR COMÉDIEN

Michel Bouquet dans "Le Roi se meurt"
Pierre Cassignard dans "La Locandiera"
Eric Elmosnino dans "Peer Gynt"
Stéphane Freiss dans "Brooklyn Boy"
Alain Libolt dans "La version de Browning"
Pierre Vaneck dans "Déjeuner chez Wittgenstein"

MEILLEURE COMÉDIENNE

Myriam Boyer dans "Je viens d'un pays de neige"
Marianne Epin dans "Hannah K"
Isabelle Huppert dans "Hedda Gabler"
Christine Murillo dans "Dis à ma fille que je pars en voyage"
Cristiana Reali dans "La Locandiera"
Caroline Silhol dans "Molly"

MEILLEUR SECOND RÔLE MASCULIN

Gérard Caillaud dans "Amadeus"
Maurice Chevit dans "Brooklyn Boy"
Eric Elmosnino dans "Ivanov"
José Paul dans "La Locandiera"
Gilles Privat dans "Avis aux intéressés"
Michel Vuillermoz dans "Le menteur"

MEILLEUR SECOND RÔLE FÉMININ

Monique Chaumette dans "Tantine et moi"
Annie Gregorio dans "Musée haut, musée bas"
Norah Krief dans "Hedda Gabler"
Anne Loiret dans "Jacques a dit"
Elisabeth Margoni dans "Sortie de scène"
Lysiane Meis dans "Jacques a dit"

MEILLEURE ADAPTATEUR D'UNE PIÈCE ÉTRANGÈRE

Michel Blanc pour "Tantine et moi"
Gildas Bourdet pour "Les uns chez les autres"
Henri Christophe pour "Le jugement dernier"
Jean Dalric et Jacques Collard "Love! Valour! Compassion!"
Michel Fagadeau pour "Brooklyn Boy"
Séverine Magois pour "La version de Browning"

MEILLEUR AUTEUR FRANCOPHONE VIVANT

Jean-Marie Besset pour "Rue de Babylone"
Denise Chalem pour "Dis à ma fille que je pars en voyage"
Marc Fayet pour "Jacques a dit"
Wajdi Mouawad pour "Littoral"
Jean-Michel Ribes pour "Musée haut, musée bas"
Eric-Emmanuel Schmitt pour "L'Evangile selon Pilate"

MEILLEUR METTEUR EN SCÈNE

Jean-Luc Moreau pour "Camille C."
Stéphane Hillel pour "Amadeus"
Irina Brook pour "L'Ile des esclaves"
Didier Bezace pour "La version de Browning"
Jean-François Sivadier pour "Italienne Scène et Orchestre"
André Engel pour "Le jugement dernier"

MEILLEURE RÉVÉLATION THÉÂTRALE

Sébastien Accart dans "La version de Browning"
Marie-Julie Baup dans "Amadeus"
Emmanuelle Bougerol dans "Les muses orphelines"
Olivier Constant dans "Un obus dans le coeur"
Lorant Deutsch dans "Amadeus"
Sabrina Kouroughli dans "J'étais dans ma maison..."
Micha Lescot dans "Musée haut, musée bas"
Pascal Rénéric dans "Oncle Paul"
Cécile Sanz de Alba dans "Les fausses confidences"

MEILLEUR SPECTACLE DU THÉÂTRE PUBLIC

"Le dernier Caravansérail (Odyssées)"
"Italienne Scène et Orchestre"
"Ivanov"
"Le Jugement dernier"
"Le menteur"
"La version de Browning"

MEILLEUR SPECTACLE DU THÉÂTRE PRIVÉ

"Amadeus"
"Brooklyn Boy"
"L'Ile des esclaves"
"Jacques a dit"
"La Locandiera"
"Molly"
"Le Roi se meurt"

MEILLEUR SPECTACLE INATTENDU

"Camille C."
"Créatures"
"La guinguette a rouvert ses volets"
"Le Tas", "Love! Valour! Compassion!"
"Ta bouche"

MEILLEUR DÉCORATEUR / SCÉNOGRAPHE

Patrick Dutertre pour "Musée haut, musée bas"
Edouard Laug pour "Amadeus"
Serge Nicolai, Duccio Bellugi-Vannuccini
et Guy-Claude François pour "Le dernier Caravansérail"
Jacques Voizot pour "La Locandiera"

MEILLEUR CRÉATEUR DE COSTUMES

Pascale Bordet pour "La Locandiera"
Alain Chambon pour "Le Menteur"
Juliette Chanaud pour "Musée haut, musée bas"
Stéphane Rolland pour "Amadeus"

MEILLEUR CRÉATEUR DE LUMIÈRES

Laurent Béal pour "Amadeus"
André Diot pour "Le jugement dernier"
Fabrice Kebour pour "Camille C."
Marie Nicolas pour "Musée haut, musée bas"

MEILLEUR CRÉATEUR DE MUSIQUE DE SCÈNE

Didier Bailly et Denis Uhalde
pour "La guinguette a rouvert ses volets"
Jean-Jacques Lemètre
pour "Le dernier Caravansérail (Odyssées)"
Lee Maddeford
pour "Créatures"
Jonathan Kerr et Patrice Peyrieras
pour "Camille C."

19e NUIT DES MOLIÈRES

19e NUIT DES MOLIÈRES

Les Molières font peau neuve [ retour ]

Après une grosse perturbation en 2004 pour cause de grève des intermittants du spectacle, la cérémonie des Molières devrait se dérouler sous de meilleurs auspices cette année pour sa 19e édition avec la volonté d'en dépoussiérer la formule.

Décernés à Paris au théâtre Mogador lors d'une cérémonie diffusée sur France-2 (20h55), les Molières ont connu cette année une réforme attendue par la profession, avec l'extension du collège des votants issus de l'Association professionnelle et artistique du théâtre (APAT), passés de 2.500 à 6.600.

Placée sous la houlette d'un nouveau metteur en scène, Serge Moati, et coprésentée par William Leymergie et Laurent Ruquier, la cérémonie des Molières affiche désormais l'ambition de célébrer le théâtre dans son ensemble et... sous une forme attractive pour les téléspectateurs.

Côté palmarès cette année, "Amadeus", un spectacle mis en scène par Stéphane Hillel, arrive en tête des nominations, avec huit citations, tandis que "La Locandiera" et "Musée haut, musée bas" obtiennent six nominations chacune.

"Amadeus", qui se joue au Théâtre de Paris raconte le combat sans merci de deux virtuoses: Mozart (Lorant Deutsch) et Salieri (Jean Piat). Stéphane Hillel avait déjà été recompensé du Molière de metteur en scène en 2002 avec "Un petit jeu sans conséquences", qui avait à l'époque remporté quatre autres trophées.

A l'affiche au théâtre Antoine à Paris, "La Locandiera", un classique de Carlo Goldoni, est mise en scène par Alain Sachs, avec Cristiana Reali et Pierre Cassignard, nommés dans les catégories "meilleure commédienne" et "meilleur comédien".

Joué cet automne au Théâtre du Rond-Point, "Musée haut, musée bas" a été écrit par Jean-Michel Ribes, Molière du meilleur auteur en 2002 pour "Théâtre sans animaux", et cité cette année dans la catégorie "meilleur auteur francophone vivant".

"La version de Browning" est de son côté citée à cinq reprises, notamment dans les catégories meilleur metteur en scène, meilleur spectacle du théâtre public et meilleur comédien.

Avec quatre nominations, on retrouve "Jacques a dit" de Marc Fayet avec l'excellente troupe de comédiens d'"Un petit jeu sans conséquences", ou encore "Brooklyn Boy", "Le jugement dernier" et "Camille C."

19e NUIT DES MOLIÈRES

19e NUIT DES MOLIÈRES

Rappel du palmarès des Molières 2004 [ retour ]

Meilleure comédienne
Isabelle Carré - L'hiver sous la table

Meilleur comédien
Dominique Pinon - L'hiver sous la table

Meilleure comédienne dans un second rôle
Martine Sarcey - L'inscription

Meilleur comédien dans un second rôle
Thierry Frémont - Signé Dumas

Révélation théâtrale féminine
Marie Vincent - Comme en 14 !

Révélation théâtrale masculine
Xavier Gallais - Roberto Zucco

Meilleur spectacle du théâtre public
Comme en 14! - Paris, Théâtre 13/pépinière Opéra

Meilleur spectacle du théâtre privé
L'hiver sous la table - Théâtre de l'Atelier

Meilleur auteur francophone vivant
Denise Bonal - Portrait de famille

Meilleur metteur en scène
Zabou Breitman - L'hiver sous la table

Meilleur spectacle de création française
Comme en 14! - Paris, Théâtre 13/pépinière Opéra

Meilleur spectacle de divertissement
L'Amour est enfant de salaud - Théâtre Tristan Bernard

Meilleur spectacle de théâtre en région
L'Opéra de quat'sous - TNP Villeurbane

Meilleur décorateur
Jacques Gabel - L'hiver sous la table

Meilleure adaptation d'une pièce étrangère
Michel Blanc - L'Amour est enfant de salaud

Meilleur créateur de costumes
Moidele Bickel - Fables de la Fontaine

Meilleur créateur lumière
André Diot - L'hiver sous la table

19e NUIT DES MOLIÈRES


retour en haut de la page . sommaire général du site